Sens du baptême et autres sacrements

Depuis le Concile Vatican 2, l'Église enseigne que tout être humain, quel qu'il soit, baptisé ou non donc, est aimé de Dieu. Le baptême n'ajoute rien à cet amour.  Mais cela pose évidemment la question : pourquoi alors baptiser ?
Le baptême de Jésus donne une réponse à cette question, même s'il n'a pas le même sens que le nôtre.  Ne va-t-il pas en effet de soi que, depuis sa naissance, Jésus est aimé de son Père ?  Dans ce sens, ce baptême "ne sert à rien", lui non plus.  Mais un fait peut ne servir à rien et avoir du sens.  Et le sens du baptême de Jésus est qu'il lui confirme que, depuis sa naissance, il est le fils bien aimé de son père du ciel.
Le baptême ne "donne" donc pas l'amour de Dieu, il célèbre ce don déjà présent.  Et n'est-il pas normal d'un jour fêter cet amour de Dieu donné à quelqu'un depuis naissance ?   Et grâce à cette fête, faire grandir quelque peu notre foi au Dieu amour ?

Il en va de même pour le sacrement de réconciliation et la messe.  Dieu nous aime et nous pardonne même si nous ne participons jamais à ces sacrements.  Mais si nous y participons, nous avons ce plus de toucher du doigt, avec nos sens, avec notre corps, le pardon de Dieu et sa tendresse.  Comme on dit : cela ne change rien et cela change tout !

De même encore le sacrement des malades.  Il ne "donne" pas au malade le droit d'entrer au ciel mais il est signe que, même dans une épreuve, Dieu est là, tout proche.  Et cette conviction, que le sacrement renforce, peut soulager le malade.

Un sacrement ressemble au fond à un cadeau.  A quoi sert un cadeau ?  Pas à faire don de son amitié, elle est déjà là.  Non, le cadeau est un signe de cette amitié et, en même temps, il la renforce.  Une amitié n'a-t-elle pas besoin d'être entretenue grâce à des gestes, à des signes, même petits ?  On imagine mal une amitié ou un amour que jamais aucun geste n'exprime.  C'est pareil avec Dieu.  Dieu nous aime de toute manière et les sacrements en sont les signes.

Malheureusement les rites sacramentels expriment souvent si mal cet amour de Dieu.
Ils sont souvent usés, peu expressifs : un peu d'eau, un peu d'huile, une rondelle de pain...
Et ils sont accompagnés de paroles d'une autre époque.  C'est un énorme problème  pas si facile à résoudre dans une société multiculturelle.  Pourtant, j'ai déjà vécu des baptêmes où parents, marraines et parrains avaient imaginés des symboles très parlants. De même, certaines messes, célébrées dans un certain contexte, peuvent, elles aussi, fortifier notre foi.

Encore trois précisions.
1/ Si les rites religieux sont importants, ils ne sont pas tout. Ce serait de la magie. Au moins le désir de vivre d'une certaine manière doit les accompagner.
2/ Bien des parents chrétiens ont tout fait pour transmettre leur foi à leurs enfants, avec souvent, du moins le pensent-ils, de maigres résultats. C'est peut être vrai mais il ne faut pas oublier que si la foi se transmet, elle reste toujours un acte libre.  Mais ces parents auraient tant aimé favoriser cette liberté !  C'est évident.  Pourtant même si ce que nous interprétons comme des rejets nous attristent, restons convaincus que cela n'empêche pas Dieu de nous aimer toutes et tous, comme nous sommes.  Et tout être humain peut s'épanouir dans une foi fragile ou dans l'athéisme !  
3/ Après son baptême, Jésus a vécu un événement merveilleux.  Le ciel s'est ouvert, l'Esprit s'est manifesté, et du ciel est venue une voix confirmant à Jésus qu'il était le Fils bien-aimé du Père.  Notre conviction est qu'aujourd'hui, à chaque baptême, les mêmes merveilles sont présentes, dans la foi : la présence de l'Esprit de Dieu, la proximité du Père avec cette parole qu'il adresse à toutes et à tous : depuis toujours, tu es ma fille bien-aimée, tu es mon fils bien-aimé, en toi j'ai mis toute ma tendresse.

Contactez-nous

N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire.

Note: vos informations ne sont pas conservées sur le site web et ne seront utilisées que dans le cadre de la réponse à votre demande.

© 2019 HenriWeber.be - Tous droits réservés.

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok