14ème dimanche ordinaire

Le texte.         Luc 10, 1 – 11 (Les mots en italique sont plus proches de l’original que ceux du missel.)

Parmi ses disciples, le Seigneur (1) en désigna encore septante-deux (ou septante), et il les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et localités où lui-même devait aller. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’expédier des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. N’emportez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne le long de la route.

Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : « Paix à cette maison. » S’il y a là un fils de paix, votre paix ira reposer sur lui. Sinon elle reviendra sur vous. Demeurez dans cette maison, mangeant et buvant les choses de chez eux. Car le travailleur mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.

Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qu’on vous offrira. Là, soignez ceux qui y sont faibles, et dites aux habitants : « Le règne de Dieu s’est approché de vous. »

Mais dans toute ville où vous entrerez et où vous ne serez pas accueillis, sortez sur les places et dites : « Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds, nous la secouons pour vous la laisser. Pourtant sachez-le : le règne de Dieu est tout proche. »

(1) « Seigneur » est le titre qui sera donné à Jésus après sa résurrection. Pour Luc, Jésus agit déjà comme après sa résurrection, en envoyant ses messagers aux habitants de la terre entière.

  

L’homélie.

En envoyant ses disciples en mission, Jésus leur demandait-il de convertir toutes les nations, comme semble le dire la fin de Matthieu (1) ? Il se fait, en tout cas que, dans le texte de Luc de ce jour, Jésus ne présente absolument pas un tel programme. Il envoie 72 disciples pour « moissonner ».

Trois remarques à ce sujet.

1/ 72, parce qu’on pensait alors qu’il y avait 72 nations païennes dans le monde.

2/ La mission n’est donc pas réservée aux Douze, aux apôtres, mais à tout baptisé.

Et 3/ dans la Bible, le mot  moisson évoque une idée de jugement. Jugement du semeur, jugement de la terre qui accueille, jugement du moissonneur. La moisson sera bonne dans la mesure où les semailles furent bien faites, le champ bien entretenu et les moissonneurs à l'écoute des gens, à l'écoute de Dieu.

Jésus demande à ces disciples de prier Dieu pour qu'il y ait davantage de moissonneurs qui auront à vivre de manière simple et accueillante. Il leur propose surtout trois types d’action. 1/ Entrer dans les maisons, là où vivent les gens et leurs familles et y favoriser la paix.

2/ Entrer dans les villes, là où on rencontre tout le monde et y soigner (2) celles et ceux qui souffrent physiquement, psychiquement et aussi socialement. Partout donc, il importe de rejoindre les gens car il s’agit de bien les connaître, pour notamment se rendre compte du bien qu'ils font déjà.

Et 3/ après avoir agi, prendre alors (alors seulement !) la parole. Pour expliquer que cette paix, ces soins sont signes que « le Règne de Dieu » est arrivé.

Nulle part, Jésus ne définit ce Règne ou Royaume de Dieu (3) mais, selon plusieurs traits, on peut pressentir qu’il s’agit de la présence de Dieu parmi nous (4). Toutefois, à l’opposé de ce que l’expression suggère (un Royaume n’est-ce pas grandiose ?) cette présence de Dieu est toujours discrète, cachée même. Elle survient chaque fois que commence une relation entre êtres humains, quelles que soient leurs convictions. Pour Jésus, toute action, même minime, qui rend ce monde plus harmonieux, plus fraternel, est signe que Dieu est tout proche, qu’il se propose à nous. Notons surtout ceci : pour Jésus le Règne ou Royaume de Dieu n'est pas réservé à l’au-delà. Pour lui, le Royaume a déjà commencé ici-bas, aujourd’hui.

On comprendra mieux quelle est cette mission que Jésus propose à ses disciples en montrant ce qui n’est pas dit. Ainsi, et c'est à peine croyable, il n’est nullement question pour ses envoyés de parler de Dieu, ni d’enseigner, ni de baptiser ni de créer des communautés chrétiennes. La mission que Jésus propose à ses disciples, et nous en sommes, ce sont des actions qui humanisent l’humanité, depuis le sourire ou la petite tape sur l’épaule jusqu’à une initiative de paix à l'ONU.

Ne confondons surtout pas Eglise et Royaume. Si l’Eglise est une société visible, avec des membres, des responsables, un enseignement, des sacrements, des bâtiments, le Royaume, lui, surgit partout, dans ou hors de l'Eglise, dès que, répétons-le, commence une relation simple, discrète, souvent éphémère, aussi modeste qu’une graine semée dans un champ ou du levain enfoui dans la pâte. L’Eglise n’est pas le but de la mission. L’Eglise est un moyen, un moyen parmi d'autres, pour faire croître le Royaume en rendant l’humanité plus humaine. C’est cela le but. Il importe donc peu pour l'Eglise d’être puissante et la plus nombreuse possible. Ce qui est prioritaire c’est que ses communautés soient vivantes, ferventes, axées sur l’évangile, afin d’être de bons outils au service d’un monde plus humain.    

Jésus envisage enfin l’échec : le refus de la paix ou de soins. Il conseille alors deux attitudes : 1/ ne pas s'obstiner, et 2/ croire que l’essentiel a quand même eu lieu : Dieu a été manifesté.

(1) Mt 28, 10.

(2) Le verbe grec therapeuein signifie plutôt soigner que guérir (mais c’est le mot guérir qui figure dans la plupart des bibles).   

(3) Le mot grec basileia se traduit par règne ou royaume.

(4) Lc 17, 21.

Contactez-nous

N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire.

Note: vos informations ne sont pas conservées sur le site web et ne seront utilisées que dans le cadre de la réponse à votre demande.

© 2019 HenriWeber.be - Tous droits réservés.

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.

Ok