Fête de la "Sainte Famille"

Le texte (Mt 2, 13-15 et 19–23)

Après leur départ, voici que l’Ange du Seigneur apparait en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi, prends avec toi l’enfant et sa mère, et fuis en Egypte ; restes-y jusqu’à nouvel ordre, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr ».
Joseph se leva, prit avec lui l’enfant et sa mère, de nuit, et se retira en Egypte.  Il y resta  jusqu’à la mort d’Hérode, pour que s’accomplisse ce qu’avait dit le Seigneur par le prophète : « D’Egypte j’ai appelé mon fils ».

Après la mort d’Hérode, l’Ange du Seigneur apparait en songe à Joseph, en Egypte, et lui dit : « Lève-toi, prends avec toi l’enfant et sa mère, et mets-toi en route pour la terre d’Israël ; en effet, ils sont morts ceux qui en voulaient à la vie de l’enfant. »  Joseph se leva, prit avec lui l’enfant et sa mère, et il entra dans la terre d’Israël.  Mais apprenant qu’Archélaüs régnait sur la Judée à la place de son père Hérode, il eut peur de s’y rendre ; et divinement averti en songe, il se retira dans la région de Galilée et vint  habiter une ville appelée Nazareth, pour que s’accomplisse ce qui avait été dit par les prophètes : « Il sera appelé Nazôréen »

L’homélie

Quel couple n'a pas commencé par de multiples projets d'avenir : professions, logement, style de vie, enfants ? Mais très rapidement, il a bien dû constater que rien ne se passait comme il l'avait rêvé.  Ni moins bien ni mieux.  Autrement.  Sont survenus tant d'imprévus, maladies,  épreuves, joies et surtout les enfants, toujours si déroutants.
C'est pareil pour les religieuses, les religieux, les prêtres au début de leur vie religieuse : ils font des projets qui ne se réalisent pas ou tout autrement que prévu.
Pour Marie et Joseph, les bouleversements ont commencé très tôt, avant même qu'ils ne vivent ensemble.  Ils s'attendaient à une vie toute simple à Nazareth et puis ils sont allés de surprises en surprises.

Nazareth - Bethléem cela fait quatre à cinq journées de marche, à pieds, par monts et par vaux, les nuits à la belle étoile. Car hôtels et auberges, cela n'existaient pas.  L'enfant est à peine né, dans les circonstances que nous savons, qu'ils sont à nouveau sur les routes.

L'Égypte, cela fait encore six à sept journées de marche. A l'époque, Alexandrie compte près de 800.000 Juifs, c'est-à-dire deux fois plus de Juifs qu'en Palestine.
 Le dépaysement ne fut sans doute pas trop grand.  Mais comme tout exilé, Marie et Joseph aspirent au retour.  Aussi, le danger passé, ils s'empressent de rentrer chez eux à Nazareth, en Galilée.  Pour la troisième fois donc, ils reprennent la route.

Ce qui ressort de ceci, c'est que Jésus est un être humain comme nous, soumis aux aléas de la vie, comme nous, et sa famille, comme tant d'autres au cours de l'histoire, a dû s'exiler. La "Sainte Famille" vit donc les mêmes imprévus que toute famille.  Quand Dieu entre dans le monde, il n’entre pas par la grande porte.

Mais n'ont-ils pas été spécialement protégés ?  L'évangile ne raconte-t-il pas que Joseph est chaque fois averti par un "Ange du Seigneur" ?  J'en ai déjà parlé, l'expression "Ange du Seigneur" a, dans la Bible, un sens précis.  Je le rappelle : "Ange" vient d'un mot grec qui veut dire "messager".   "Ange du Seigneur" c'est donc un intermédiaire entre Dieu et nous.
Mais jamais, au grand jamais, la Bible n'a donné une description de ce messager.
Aussi, quand des artistes ont cherché à les représenter, ce furent des œuvres de pure imagination.  Et nous avons toujours en tête ces images d'êtres ailés, de sexe vague... Cela ne correspond à rien.

Plus, elles nous trompent !  Car, selon la Bible toujours, le "messager de Dieu" cela peut être un événement que je vis, une personne qui vient à moi.  Ce peut être aussi un article de journal, une émission de TV.  Le plus souvent ce peut être la petite voix de la conscience qui me murmure à l'oreille : fais ceci, ne fais pas cela.  Chaque fois, je peux, dans la foi, y voir des messages  qui me viennent de Dieu pour m'aider, par exemple, à prendre une décision.
Mais cette petite voix peut aussi bien venir de mon imagination...
Là où nous disons : je crois que c'est ça que je dois faire, des personnages de la Bible disent : au cours d'un songe, l'Ange du Seigneur m'a dit... Et l'un n'est pas plus sûr que l'autre...

Nous le croyons, si Dieu intervient dans notre vie, ce n'est jamais directement.  Il ne donne aucun ordre.  Il ne fait que suggérer discrètement, comme suggère notre conscience.  Mais soyons-en convaincus, aujourd'hui comme hier, l'Esprit de Dieu continue à souffler sur chacune, chacun de nous.  Mais c'est plutôt une fine brise qu'un ouragan.  A nous d'entendre, comme nous le pouvons et à agir alors pour le mieux.  C'est ce qu'a fait Joseph.
C’est ce que fera Jésus tout au long de sa vie.

Contactez-nous

N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire.

Note: vos informations ne sont pas conservées sur le site web et ne seront utilisées que dans le cadre de la réponse à votre demande.

© 2019 HenriWeber.be - Tous droits réservés.

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.

Ok