14ème dimanche

HOMÉLIE du 14e dimanche 2017 Mt 11, 25 – 30

Quel changement de ton de la part de Jésus.  Visiblement, il s’adresse  maintenant au petit peuple, qui n’a jamais voix au chapitre, alors que vis-à-vis de personnes qui portent ou porteront des responsabilités, il se montre toujours exigeant et sévère.  Comme s'il leur disait : vous voulez diriger ?  D'accord, puisqu'il faut des responsables.  Mais alors méfiez-vous des pièges du pouvoir !  Comme son message aux riches.  Vous possédez ?  Soit !  Mais alors méfiez-vous des pièges de l'argent !

Ici, Jésus a devant lui le tout venant, avec sans doute plus qu’ailleurs souffrances, maladies, handicaps, pauvreté, et pourquoi pas aussi des fautes !  Avec surtout le mépris dont il est habituellement l’objet de la part des autorités religieuses.  Elles lui reprochaient notamment son incapacité à observer les mille et unes lois religieuses qu’elles lui imposaient, avec en prime les menaces de la colère et des punitions de Dieu.

Et c'est devant ces gens qui ne sont rien ni aux yeux de leurs responsables ni même, et c’est pire, à leurs propres yeux, que Jésus se met à prier à haute voix, alors qu’habituellement il prie dans la solitude.  A ces femmes et à ces hommes tout simples, il donne donc la grâce, le cadeau inouï, d'entrer dans l'intimité de son cœur et du cœur de son Père.  Ils vont entendre, étonnés, émerveillés, ce qui fait la joie de Jésus et donc de son Père : « Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange ! »  Je te magnifie !

Jésus ne loue pas Dieu pour ses qualités à lui, Jésus, ni pour ses succès de foules, ni même pour ses miracles, ni quoi que ce soit de semblable.  Non, Jésus loue le Père, le remercie de ce que les "tout-petits", ceux qu’il a là sous les yeux, ont reçu d’avoir accès au cœur de son Père.  Ce qui justement échappe aux sages et aux intelligents, qui sont tellement remplis d’eux-mêmes.  Jésus se réjouit de cette intimité qu'il vient de découvrir entre le Père du ciel et ces tout-petits, qui ne sont rien aux yeux de la société et de ses responsables et qui sont si grands aux yeux de Dieu.

 De fait, qui n'a cessé de venir écouter Jésus ?  Justement ces tout-petits, ces «pas grand choses», les personnes malades, infirmes, prostituées, les collecteurs d'impôts, les filous de tout poil : cette racaille qui, selon les pharisiens, ne connaît pas la loi et à qui les lieux sacrés du temple sont interdits.  Et qui n'est jamais venu auprès de Jésus ou si peu ?  La plupart des riches, des pharisiens, des notables.  Avec ces remarquables exceptions que sont Nicodème, Joseph d'Arimathie, un chef de synagogue, et d’autres encore.

Viennent enfin ces merveilleuses paroles que Jésus adresse à ces « petits » comme à tous les blessés de la vie : "Venez à moi, vous tous qui peinez sous le fardeau... prenez sur vous mon joug... devenez mes disciples... vous trouverez le repos...  je suis doux et humble de cœur."  Mais ce qu’exige Jésus n'est-ce pas bien plus que ce qu’exigent les pharisiens ?  Bien sûr ! Mais avec deux énormes différences : 1/ Jésus ne dit jamais : tu dois mais je t’invite, si tu veux !  Et si tu ne veux pas c'est bien aussi.  Je te fais confiance.  Et 2/ Ces exigences qu’il propose, comme être artisan de paix, de fraternité, Jésus vient les porter avec nous !

Une comparaison.  Une chose est de garder  un dépôt la nuit, parce que c’est un ordre et sous peine de sanction, autre chose est pour des parents de veiller des nuits et des nuits parce qu’un de leurs enfants est malade.  Ce sont deux mondes totalement différents : d'un côté un monde d'obligations « sous peine de… », et de l'autre un monde de tendresse et de confiance dans lequel Jésus marche à nos côtés.   

Contactez-nous

N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire.

Note: vos informations ne sont pas conservées sur le site web et ne seront utilisées que dans le cadre de la réponse à votre demande.

© 2019 HenriWeber.be - Tous droits réservés.

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok